Carré Hermès

Comment reconnaître un vrai carré Hermès ?

En 1929, Lola Prusa créait le premier carré Hermès. Baptisé « Les hémisphères », ce dernier se parait de motifs évoquant la vie tumultueuse des animaux sauvages. Des années plus tard, le succès des carrés Hermès n’a pas pris une ride. Reconnaissable entre mille grâce à leurs tissus, leurs roulottés et la finesse de leurs dessins, ils restent des classiques intemporels.

Un tissage réalisé par des maîtres du textile

Aujourd’hui, les authentiques foulards Hermès sont découpés dans du twill de soie. Extrêmement souple, ce tissu à l’armature sergé a une tenue d’une rare qualité. Se froissant difficilement, il est facilement identifiable.

Si vous regardez le recto d’un foulard Hermès carré Le soleil royal noir et jaune, vous constaterez que son tissage est oblique. C’est la preuve que vous êtes en présence d’un vrai foulard de la maison française.

Un roulotté fait à la main par des artisans exceptionnels

Outre le tissage, il est possible de reconnaître un vrai foulard Hermès en regardant de plus près le roulotté de ses rebords. Fruit d’un travail manuel, il se caractérise par un point de couture régulier dont l’espacement est de 1 cm. Et ce n’est pas tout…

Artistes de talent, les couturiers ont réussi le tour de force de ne pas réaliser de nœuds sur les foulards. À la place, ils ont réalisé un astucieux doublement de fil dans le revers de l’accessoire.

Des motifs exécutés avec une grâce hors du commun

Même à la loupe, les dessins gravés sur un foulard Hermès ne souffrent d’aucunes bavures. De plus, les motifs ne sont disposés à la va-vite.

Prenez quelques minutes pour admirer ce superbe carré Hermès carré français… Comme tous les foulards de l’enseigne, il est composé d’un dessin central autour duquel gravitent des éléments connexes.