Comment entretenir votre sac de luxe ?

Entretenir Son Sac De Luxe

À la recherche d'un sac de luxe d'occasion ?

Sur IconPrincess, trouvez des sacs de marques d'occasion garantis authentiques !

Sachez entretenir un sac de luxe qui est un produit d’exception. Que ce soit un sac en toile enduite et cuir comme un Vuitton Alma ou Speedy, un Chanel Timeless en cuir d’agneau d’une merveilleuse qualité, ou encore un Kelly de chez Hermes, en box-calf (cuir de veau), tous méritent votre plus grande attention.

Par essence, les sacs de luxe sont peu fragiles, car les matériaux qui les composent ont été choisis avec le plus grand soin et aussi pour leur solidité. Des soins minimum sont tout de même requis et nous avons souvent les produits sous la main.

 

Entretenir l’extérieur d’un sac de luxe avec des produits basiques. Quels soins à minima ?

La toile enduite :

Elle doit être nettoyée avec une éponge imbibée d’eau savonneuse et pressée.

Soyez douce, y compris pour le séchage, que vous effectuerez avec du papier Sopalin. Cela permet de nettoyer les petites alvéoles de la toile plastifiée qui, immanquablement, s’encrassent un peu avec le temps.

Si la toile est très encrassée, vous pouvez rajouter deux ou trois gouttes de vinaigre blanc d’alcool. Si la toile est un peu abrasée, un peu d’huile de lin sur un coton peut faire des merveilles.

Les parties en cuir végétal (naturel) :

Beige rosé quand le sac est neuf, elles prennent de belles couleurs au fur et à mesure de leur maturité ; beige doré, puis sable blond, jusqu’à devenir caramel, voire chocolat pour les sacs anciens.

Si les poignées se « maronnent » trop, éclaircissez les avec un coton imbibé de lait démaquillant – choisissez-le le plus basique possible – auquel vous aurez ajouté une goutte ou deux de vinaigre blanc. Ayez la main légère et testez progressivement le mélange.

Laissez sécher ensuite naturellement. Répétez l’opération, si besoin, deux ou trois fois, deux ou trois jours de suite, pour bien laisser sécher le cuir entre et voir ainsi l’efficacité du traitement.

Si les anses sont très marronnées, vous pouvez les gommer doucement avec une gomme a crayon auparavant. Si vous ne désirez pas éclaircir le cuir, le lait démaquillant suffira.

Ce traitement, lait et vinaigre, s’entend uniquement pour le cuir naturel. Il ne faut jamais le pratiquer sur du cuir coloré, au risque d’enlever de la couleur avec le vinaigre.

La bijouterie en laiton :

L’entretien de votre sac de luxe passe également par le traitement de la bijouterie. Nettoyez-la avec des produits pour laiton, que l’on trouve communément au rayon droguerie. Il faut faire attention à ne pas étaler le produit sur les parties en cuir et toile. Pour cela, protégez-les avec du Sopalin.

Pour les toutes petites pièces, les rivets par exemple, opérez avec un coton-tige et très peu de produit.

Tous les cuirs, naturels ou colorés, comme les cuirs Chanel ou Hermès, peuvent bénéficier d’une cure de jouvence en les réhydratant avec du lait démaquillant. Cela va non seulement les nourrir, mais aussi les nettoyer.

Les cuirs de couleur :

Pour reteinter votre sac en cuir, un cirage colorant de bonne qualité fera l’affaire. Vous trouverez l’exacte couleur qu’il vous faut chez tout bon cordonnier.

Le traitement au cirage devrait suffire pour des coins décolorés.

Si les dégâts sont plus importants, il existe de très bons spécialistes pour reteindre le sac complètement et même le changer de couleur, si vous le souhaitez.

 

L’intérieur, malgré nos soins, peut se tâcher au fil des utilisations. Que faire ?

La doublure:

Si elle est en cuir, appliquez-lui le même traitement que l’extérieur, si besoin.

Pour les doublures en toile, les taches d’encre s’atténueront avec de l’eau oxygénée ou de l’alcool à 70°. Là encore, il convient d’user de prudence et de faire un essai, d’abord, sur une toute petite surface cachée.

Pour les taches grasses, essayez de les absorber avec de la terre de Sommières, par exemple.

l’odeur :

Si votre sac a pris une odeur de placard au fil du temps ou s’il s’agit d’un sac pre-loved sentant le renfermé, vous résoudrez le problème en posant au fond du sac bien ouvert une poche fermée contenant du bicarbonate de soude (une chaussette orpheline peut servir de sachet).

Remplissez votre sac, par-dessus, de papier journal en boule. Il suffit de changer le papier tous les 3 jours.  Laissez votre sac bien ouvert. Le problème sera résolu au bout de quelques semaines

 

Quelques conseils généraux pour entretenir un sac de luxe.

Pour les sacs Speedy : Je vous conseille, lorsque vous tirez le zip pour l’ouvrir, de bien le saisir à la base, au niveau du rivet en laiton et de la tirette, pour éviter de trop solliciter l’attache en cuir, ce qui évitera de la déchirer prématurément.

Tous travaux de couture ou remplacement de pièce, rivets, parties en cuir, doivent être effectués par la maison mère. Votre sac LV, par exemple, ne doit être réparé que chez LV. Idem pour votre sac Chanel ou Dior.

Conservez bien la facture de l’intervention, elle sera garante de l’authenticité de votre article ; les grandes maisons, c’est évident, ne réparent pas les faux !

De plus, n’oubliez pas que faire réparer votre sac ailleurs, c’est lui faire courir le risque de le faire passer pour une contrefaçon… La pièce rajoutée, ou la couture en plus, ne seront pas identifiées, si besoin, comme étant d’origine.

C’est par l’analyse des détails que l’on commence le plus souvent à repérer les contrefaçons.

Enfin, pour le stockage de vos sacs de luxe, quelques derniers conseil : Les sacs doivent être impérativement rangés dans leur « dustbag » et ne pas se toucher entre eux. Pensez que les cuirs colorés peuvent déteindre sur des sacs plus clairs.

Les sacs en toile enduite peuvent être pliés à l’intérieur du pochon si leur forme le permet (exemple le Speedy). Ceux qui ont une forme plus rigide ou sont en cuir doivent être bourrés de papiers pour bien conserver leur allure.

N’oubliez pas de toujours les stocker dans un endroit sec.

N’oubliez pas : Entretenir vos sacs de luxe c’est les garder éternellement beaux et vous permettre soit de les transmettre de mère en fille soit de les revendre dans les meilleures conditions.

Carrés et foulards